Newsletter
Contact
Culture de betterave à sucre et biodiversité : interview d’un cultivateur pour Südzucker à propos de ses bandes fleuries Image

Culture de betterave à sucre et biodiversité : interview d’un cultivateur pour Südzucker à propos de ses bandes fleuries

Le 3 mars est la Journée mondiale de la vie sauvage. En 2021, comme chaque année, cette journée a de nouveau été consacrée à sensibiliser à la flore et la faune dans le monde. Cette journée est destinée à être un appel aux personnes, aux entreprises et aux organisations à prendre des mesures pour préserver la biodiversité mondiale. Il est essentiel de protéger la biodiversité, autrement dit la variété des espèces vivantes sur terre. Pour sa culture de betteraves à sucre, Südzucker soutient différentes mesures en faveur de la biodiversité et travaille main dans la main avec ses cultivateurs pour les promouvoir.
Logo de la Journée mondiale de la vie sauvage
Entretien avec l’un des cultivateurs de betteraves à sucre de Südzucker

Jan-Peter Loth, un planteur de betteraves à sucre de Wetterau (en Allemagne), sème des bandes fleuries à proximité de ses champs de culture de betteraves sucrières afin de favoriser la biodiversité. Nous sommes heureux d’avoir eu l’opportunité de l’interviewer afin de mieux comprendre son expérience personnelle sur le sujet de la culture des bandes fleuries.

Südzucker : « Monsieur Loth, depuis quand êtes-vous cultivateur de betteraves à sucre, et quelle est la surface de votre zone de culture ? »

Jan-Peter Loth : « En 2010, j’ai repris l’exploitation agricole de mes parents et depuis, je la gère conjointement avec une autre exploitation agricole. Sur un total de 190 hectares de terres arables, 35 à 38 hectares de ces terres sont consacrés à la culture de betteraves à sucre, selon les années. Par le passé, et aujourd’hui encore, la betterave à sucre est ma « principale culture ». La betterave à sucre a toujours été ma culture préférée. Je peux même dire que je fonds pour la betterave à sucre ! J’adore travailler la betterave à sucre, d’où mon partenariat de longue date avec Südzucker. C’est également pourquoi je suis partie prenante dans le « service des matières premières de Südzucker » (SRS / Südzucker raw material service). »

Jan-Peter Loth dans un champ de betteraves sucrières

Südzucker : « Quand avez-vous commencé à vous préoccuper de la biodiversité et à cultiver des bandes fleuries et pourquoi ? »

Jan-Peter Loth : « C’est au début des années 2000 que, pour la première fois, j’ai commencé à penser à mettre des terres en jachère et à utiliser des zones dans ou à proximité de mes champs, non pas pour les cultiver, mais pour laisser pousser de la végétation sauvage. L’objectif était de rendre les paysages plus colorés et de fournir aux animaux sauvages un espace pour se reposer. Quelques années plus tard, je me suis de nouveau penché sur le sujet, mais cette fois-ci en me concentrant sur mes champs de colza. De nombreuses abeilles viennent butiner dans mes champs lorsque les colzas sont en fleurs. Mais dès que les fleurs de colza disparaissent, les abeilles n’ont plus de fleurs pour se nourrir. C’est pourquoi j’ai commencé à semer différentes fleurs aux abords de mes champs de colza pour fournir des fleurs aux abeilles plus tard dans l’année. »

Südzucker : « Quand avez-vous commencé à cultiver de manière plus intensive des bandes fleuries aux abords de vos champs ? »

Jan-Peter Loth : « Ma démarche s’est intensifiée avec l’initiative en faveur de la culture des bandes fleuries de Südzucker. À l’origine, l’objectif principal était de rendre les paysages plus attrayants pour les promeneurs ou les gens de passage en voiture. Nombre de mes champs sont à proximité de sentiers de randonnée. C’est pourquoi j’ai semé les premières bandes fleuries le long de ces chemins, pour que les gens puissent apprécier la diversité des fleurs. Beaucoup de gens aiment les fleurs, et j’ai reçu de nombreux retours positifs.

Bandes fleuries à proximité de sentiers
Bandes fleuries et panneaux informatifs

Et même s’il est agréable de discuter avec les gens des bandes fleuries, à ce moment-là, j’ai commencé à penser aux nombreux bénéfices pour la vie sauvage. Je me suis demandé s’il ne serait pas mieux pour les animaux que les bandes fleuries ne soient pas semées juste à côté d’un sentier où se promènent des chiens ou à proximité du trafic routier bruyant. C’est alors que, tout en continuant de semer des bandes fleuries le long des chemins publics, je me suis concentré plus particulièrement sur les bandes fleuries à distance de ces sentiers. Ces bandes fleuries sont entièrement dédiées aux animaux sauvages, afin de leur permettre de trouver un abri et un endroit où se reposer. »

Bande fleurie longeant une culture de betteraves sucrières

Südzucker : « Vous venez de mentionner l’initiative en faveur de la culture des bandes fleuries de Südzucker. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ? »

Jan-Peter Loth : « Südzucker fournit à ses cultivateurs de betteraves à sucre un mélange de graines spéciales pour qu’ils sèment des bandes fleuries. Ce mélange de graines est spécial, car il contient des fleurs qui fleurissent en continu de mai à octobre. J’ai également essayé de semer d’autres mélanges de graines, mais ils ne fleurissent pas aussi longtemps. Une fois semé, le mélange de graines de Südzucker permet de faire pousser différentes plantes et fleurs pendant presque toute l’année. La hauteur moyenne des bandes fleuries est d’environ 1,50 m, ce qui permet à de nombreux animaux différents de trouver un refuge et un habitat. »

Südzucker : « Quels animaux pouvez-vous observer dans ces bandes fleuries ? »

Jan-Peter Loth : « Si vous restez à côté d’une bande fleurie, vous entendrez le bourdonnement des abeilles et d’autres insectes, et vous pourrez voir de nombreux papillons différents. Mais ce qui attire le plus mon attention, ce sont les nombreux lapins, les oiseaux (y compris des perdrix !) et parfois même les chevreuils qui trouvent refuge dans ces bandes fleuries lointaines. »

Südzucker : « Où vos bandes fleuries sont-elles situées et quelles surfaces occupent-elles ? »

Jan-Peter Loth : « J’essaie de planter des bandes fleuries pour les animaux à distance des chemins et sentiers officiels, par exemple dans des champs ou à l’arrière de ces derniers. Certaines bandes fleuries se trouvent en bordure de forêts. Les bandes fleuries s’étendent sur une largeur de six à dix mètres. Au fil des années, j’ai augmenté la surface occupée par des bandes fleuries et j’atteins désormais un total de 3 hectares. »

Südzucker : « Pouvez-vous résumer votre expérience avec les bandes fleuries et nous dire quels sont vos projets pour l’avenir à ce sujet ? »

Jan-Peter Loth : « Je vois nettement les retombées positives des bandes fleuries et comment la biodiversité se développe dans et autour de mes champs. La vie sauvage, notamment, peut trouver un refuge et un habitat dans mes bandes fleuries, en particulier après la récolte des betteraves à sucre. J’essaie de toujours optimiser la manière dont mes bandes fleuries poussent, afin de trouver la distance optimale entre les différentes bandes fleuries. De plus, je prévois de planter des fleurs sur les chemins de campagne rarement empruntés pour rendre les paysages de plus en plus colorés. »

Südzucker : « Nous vous remercions beaucoup pour votre temps et vos connaissances, M. Loth. »

La biodiversité chez Südzucker

La biodiversité chez Südzucker, graphique

Südzucker a lancé différentes mesures en faveur de la biodiversité et continue de les soutenir. La culture de bandes fleuries dans et autour des champs de culture de betteraves à sucre est l’une de ces mesures visant à promouvoir la biodiversité. M. Loth, un de nos cultivateurs de betteraves à sucre, nous a raconté comment les bandes fleuries fournissent un habitat aux insectes, aux oiseaux et aux petits animaux, tout en créant un paysage plus attrayant.

C’est pourquoi Südzucker a planté 1 600 nouvelles bandes fleuries sur des champs de betteraves à sucre en 2020. Notre objectif pour 2021 est d’aider les agriculteurs à planter au moins 1 800 bandes fleuries.

Restez informés avec notre bulletin d’information et suivez-nous sur LinkedIn pour en apprendre plus sur les mesures et les réalisations de Südzucker en faveur de l’environnement.

Comment pouvons-nous vous aider?

    Achat en ligne
    Si vous souhaitez acheter nos produits en ligne, veuillez sélectionner votre pays.
    Vous serez redirigé(e) vers notre boutique en ligne.
    Si votre pays n'est pas dans la liste, veuillez nous contacter.
    ;